L’APSA reconnaît l’agent de sécurité et le superviseur de l’année

Jeudi, Août 18, 2016

Canadian Security Magazine

Neil Sutton

L’Association des agences professionnelles de sécurité (APSA) a rendu hommage à deux intervenants de sécurité de première ligne en reconnaissance de leur excellence professionnelle, malgré des circonstances parfois difficiles.

Les Prix d’Agent de sécurité de l’année et de Superviseur de l’année leur ont été décernés lors d’une assemblée du Conseil d’administration de l’APSA le 8 juin à Toronto.

Rodney McAlpine de Commissionnaires Grands Lacs s’est valu le prix d’Agent de sécurité de l’année en reconnaissance de sa présence d’esprit et de son calme sous pression.

M. McAlpine était de service au pénitencier de la région de Toronto où il est affecté lorsqu’une attaque au couteau a eu lieu entre deux détenus. Il est arrivé premier sur la scène et il a réussi à maîtriser la situation pendant qu’un collègue est allé appeler les services d’urgence pour faire venir la police et une ambulance.

« Une fois que nous avions contrôlé de la scène, j’ai réussi à prendre contrôle du bâtiment et du site de l’incident. Mon partenaire a appelé le 911, a précisé M. McAlpine. Bien que cela nous a semblé une éternité, ils sont arrivés en quatre minutes. Ils se sont rendus directement où j’étais et je leur ai tout de suite donné le contrôle de la scène. »

La police a arrêté le suspect sans autre incident. La victime, grièvement blessée par plusieurs coups de couteau, a été transportée à l’hôpital. Lors de la cérémonie de remise de prix, M. McAlpine a indiqué que le suspect était en détention dans un autre pénitencier en attente de son procès.

Depuis l’incident, M. McAlpine a été promu au grade de chef de quartier pénitentiaire et superviseur de site. La première chose qu’il a faite à ce titre a été de promouvoir son partenaire au grade de caporal.

« Il a fait un excellent travail. Impossible d’en dire assez à son sujet. C’est un gars solide. »

M. McAlpine attribue sa capacité de maîtriser la situation à sa formation et ses antécédents. En plus de son expérience militaire, il a déjà travaillé comme répartiteur au 911. D’autres membres de sa famille ont également des antécédents de service militaire et policier. Son frère, un agent de police, était du nombre à la cérémonie. « Je suppose qu’ils m’ont inculqué leurs instincts. On défend les nôtres, on défend les plus petits », a-t-il souligné.

Le prix du Superviseur de l’année a été remis à Gord Coombes, superviseur de site à Lambton College (Sarnia, Ontario) et employé de Lyndon Security Services de Hamilton en Ontario.

M. Coombes qui travaille sur le site à Lambton depuis 2003 est entré en fonction comme superviseur en 2005. Il qualifie le collège comme milieu de travail idéal. « Je ne voudrais jamais changer de place », dit-il.

Il souligne en outre qu’il aime bien rencontrer les étudiants et s’entretenir avec eux. Il apprécie également les satisfactions et les défis d’être responsable de la sécurité du campus.

M. Coombes a aussi indiqué qu’il ne s’attendait pas du tout au degré d’attention généré par le prix. « Je fais tout simplement mon travail au meilleur de mes capacités. Je dois vous avouer que j’ai été bien surpris d’avoir été choisi pour ce prix », a-t-il ajouté.

M. Coombes a appris la nouvelle de son prix lors d’une journée de travail au collège. Une trentaine de personnes se sont réunies pour le féliciter, dont Ernie Heines, président et directeur général de Lyndon Security.

M. Coombes est le deuxième récipiendaire du prix du Superviseur de l’année, inauguré l’année dernière par l’APSA.